01 décembre 2017

Dans une papillote (J.1)

Ne craignez pas d'avancer lentement, craignez seulement de rester sur place. Sagesse chinoise
Posté par planes à 19:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 novembre 2017

Un temps pour... (J.0)

Le temps passe, passons-le à notre tour, pour voir ce qu'il en reste. Journal. J.0
Posté par planes à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2017

Impression d'Alaska

J'étais jeune alors, je méprisais sans économie, et les quelques jeunes filles auxquelles j'accordais grâce ne récompensaient pas ma clémence de leurs faveurs. Je me fis ethnologue et j'embarquai pour l'Alaska. Je fuyais mes semblables, et j'avais mis dans les Tlingits, avec leur langue étrange, l'espoir de rencontrer d'autres absolument autres. Au lieu de ça, je me retrouvai plus cerné d'ethnologues que dans ma triste Sorbonne. Carl Sagan, par sa série Cosmos, avait fait la gloire des chamans Tlingits : par transmission orale ils... [Lire la suite]
Posté par planes à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2017

« Gimbre »

Nous sommes au cœur des vendanges et partout sur la route nous doublons des « Gimbre ». Certains modèles de benne ont leur nom, écrit en petit, dans un coin, mais pour les vignerons, c'est la « Gimbre », avec ses guillemets étranges, étrangers aux marques, presque littéraires. « Gimbre » : on croirait un gingembre évidé, ou une fantaisie de symboliste agacé que « timbre » ne rime à rien. « Tu prendras la Gimbre. », « Tu iras vider la Gimbre » :  la « Gimbre » est une machine, mais alors que les vendangeuses mécaniques ont ici... [Lire la suite]
Posté par planes à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2017

Concordance

Demain je n'ai rien vu.
Posté par planes à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2017

Demain

Est-ce qu'il y a chaque jour quelque chose à sauver ? Aujourd'hui, je ne vois rien. Mais demain ?
Posté par planes à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2017

Epiphanie

« Térii ne cherchait point à dénombrer les saisons depuis lors écoulées; ni combien de fois on avait crié les adieux au soleil fécondateur. — Les hommes blêmes ont seuls cette manie de baroque de compter, avec grand soin, les années enfuies depuis leur naissance, et d'estimer, à chaque lune, ce qu'ils appellent "leur âge présent"! Autant mesurer des milliers de pas sur la peau changeante de la mer... Il suffit de sentir son corps agile, ses membres alertes, ses désirs nombreux, prompts et sûrs, sans s'inquiéter du ciel qui tourne et... [Lire la suite]
Posté par planes à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2017

2017

Je sens que ça va être un bon millésime. Passant, que l'année entière te soit douce et légère !
Posté par planes à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2016

Maintenant

« Il faut remettre une fois par an son avenir en jeu. » Arthur Cravan
Posté par planes à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2016

Rire et chanson

Un des spectacles de Gad Elmaleh s'intitule L'autre, c'est moi ; voilà qui explique pourquoi il rigole continûment à ses propres blagues.
Posté par planes à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]