02 janvier 2011

Fait divers (2)

Les faits ont été dénoncés en 2006, mais ils seront jugés cette année. C'est un hommage à Mauriac et à Chabrol, le dernier film qu'il n'a pas eu besoin de tourner.La victime est Jeanine Terrasson, octogénaire sans enfant, veuve d'un riche médecin, collectionneuse d'objets d'art, atteinte de la maladie d'Alzheimer. Auraient abusé de sa faiblesse Jean-François Lhérété, directeur des affaires culturelles de Bordeaux, l'ancien banquier François-Xavier Bordeaux, Martine Moulin-Boudard, personnalité de gauche devenue proche d'Alain Juppé,... [Lire la suite]
Posté par planes à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2010

Mi-raisin

Nous avons perdu ce soir. J'applique sur mollet et cuisse endoloris du Geldolor qui sent, peut-être parce qu'il est périmé depuis deux ans, le buffet rustique et le digestif hors d'âge, mais aussi le Figolu de mon enfance. Je mangeais ce biscuit quoique la figue déjà m'écœurât : je n'aime ce fruit que pourri au pied de son arbre, pour l'odeur. Quant au figuier, il émane de ses fleurs discrètes rien moins que le plus délicieux parfum de l'univers.
Posté par planes à 01:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2010

Rectificatif

Les deux pôles de l'oscillation pendulaire ne sont pas la souffrance et l'ennui, mais la peur et la joie.
Posté par planes à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2010

Mimicry

Nous avons mieux joué ce soir, parce que presque tous nous avons vu lundi la victoire du Barça. Nous ne jouerons jamais comme Messi, jamais nous n'aurons sa conservation de balle, sa capacité à toujours la garder dans son aire d'intervention, jamais non plus sa vitesse, insurpassable et discrète, qui empêche tout adversaire en repli défensif de le reprendre, mais nous nous sommes plus volontiers rendus disponibles, faisant l'effort de nous démarquer pour proposer des solutions, qu'elles soient adoptées ou non, peu importe du moment... [Lire la suite]
Posté par planes à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2010

Bobcats

Alors que je me demandais récemment si le déodorant Axe devait son nom à une apocope d'axillaire, j'ai découvert que nos amis grands-bretons le dénommaient Lynx. Il faut croire que, traversant la Manche, la marque jugea que les Français rechigneraient plus à sentir le fauve que l'ennemi coalisé. Nous avons tant à apprendre de ce peuple de roux.
Posté par planes à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2010

Mort d'une icône

Le grand acteur japonais d'origine coréenne Sun Smaï Lee s'est éteint dimanche à son domicile tokyoïte. Né sans bras, jambes, ni tronc — un  « homme-tronc sans tronc », comme il aimait à se définir —, il avait trouvé dans le film de sabre, où les décapitations sont nombreuses, une scène pour exprimer son talent. Il avait aussi tenté sa chance à Hollywood, mais malgré quelques rôles de Jean-Baptiste dans lesquels, grimé, il était méconnaissable, sa carrière américaine ne décolla jamais. Sa gloire de comédien, Sun Smaï Lee la... [Lire la suite]
Posté par planes à 19:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2010

A tempo

Angleterre-France a été enthousiasmant une petite demi-heure, la première. Le match de 99 ne l'avait guère été plus, remarquable pour une seule période, sa deuxième. Pourtant, il laisse un souvenir impérissable alors que la victoire d'avant-hier sera vite oubliée. La domination anglaise en fin de match n'y est pas pour rien : il faut toujours apporter un soin particulier à la fin, elle est ce qui laisse la dernière impression. Mais il y a autre chose : la deuxième période de 99 inaugurait une ère parfaite pendant laquelle l'équipe de... [Lire la suite]
Posté par planes à 09:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 novembre 2010

Véhicule de courtoisie

Par quel mystère de l'évolution le motard, cet être de cuir et de mépris dont la gamme s'étendait — bien peu — du sympa, fan de Johnny Hallyday, au terrible Hell's Angel, est-il devenu en quelques années ce monstre de courtoisie prêt à risquer sa vie en tendant la jambe pour exprimer sa gratitude ? On se mettrait dans le fossé pour le satisfaire et quand, malgré tout notre zèle, un rustre spécimen nous dépasse sans le moindre geste ni regard, on se sent comme la rombière dévote à la sortie de la messe, lésée dans son bon droit par le... [Lire la suite]
Posté par planes à 16:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 novembre 2010

Pauvre Martial

Les enseignes partout annoncent « E. Leclerc »,En déférent hommage à Edouard le père ?Plutôt pour permettre l'anagramme crécelle, Pour le fiston bavard et ses grosses ficelles.
Posté par planes à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2010

Gueugnon

« Les manteaux homme ne sont pas disponibles à Gueugnon. » Ce pourrait être là le vers d'un quelconque tâcheron surréaliste, ou le titre du prochain Katherine Pancol, ce n'est qu'une phrase minuscule en dernière page d'une publicité Auchan.Pourquoi les manteaux homme, et pas les manteaux femme ? Il y a des hommes à Gueugnon, et l'hiver il y fait froid pour les deux sexes. Eh bien, il n'y a pas non plus de manteaux femme à Gueugnon (p.67), ni blousons ni trench (p.68), ni parkas ni doudounes (p.69), ni blousons ni parkas pour les... [Lire la suite]
Posté par planes à 00:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]