05 mai 2019

Nouvelle ère

Le disciple avait l'air préoccupé. A son maître qui lui demandait les raisons de son trouble, il répondit : « L'abdication de l'empereur nous jette dans une nouvelle ère. Reiwa évoque l'harmonie, mais aussi l'ordre, le commandement, et je crains pour nos libertés. » « Tu es encore un enfant, lui répondit le maître. Comment pourrait-il exister une harmonie sans ordre, sinon dans l'imagination des fous et les velléités des lâches ? Tu crains les retours en arrière, mais ta foi dans le progrès n'est qu'espérance du retour d'une harmonie... [Lire la suite]
Posté par planes à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2019

L'Année Juliette

Le titre m'a plu, et la présence de Luchini offrait quelques garanties : il tourne rarement dans de très mauvais films — mais il est vrai aussi qu'il y a longtemps qu'il n'en a pas tourné de grands. Le titre m'avait plus que plu : intrigué, c'est-à-dire qu'il m'avait donné envie de me laisser prendre à l'intrigue. Je ne m'y suis pas laissé prendre longtemps et mon attention s'est très vite portée sur les costumes : est-ce possible que l'on fût si mal habillé en 1995 ? Bien sûr, le jugement est lui aussi à inscrire dans le temps :... [Lire la suite]
Posté par planes à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2019

Tuileries

Colette Magny - Les Tuileries Tout est parfait : du très réussi poème d'Hugo, Magny a extrait parmi les plus belles strophes, l'orchestration sobre et poignante, la mélodie, les accents nina-simoniens dans la voix.
Posté par planes à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2019

Cornélien

En voiture, je change de fréquence et me demande qui peut bien être cette humoriste qui avec un accent bourgeois fait l'éloge de Chimène Badi ? C'est Dominique Bona, et elle est sérieuse. Cela m'a tellement intrigué que je suis allé réécouter le podcast pour vérifier que je n'avais pas rêvé. Certes je n'ignore pas que la chanteuse a ses admirateurs et que ses disques se vendent, mais la chose m'a toujours étonné, moi qui suis absolument insensible à son timbre sans âme et à ses insupportables effets. Et puis une académicienne, tout de... [Lire la suite]
Posté par planes à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2019

Néoténie

Hier soir, peinant à m'endormir, je pensais à cette date du premier avril et aux neufs mois qu'il restait à vivre de cette année 2019. Une semaine plus tôt, l'Annonciation proclamait Noël dans neuf mois. Ma conscience en voie d'évanouissement s'émerveillait de la coïncidence de la durée de la grossesse humaine, fût-elle divine, et de cette triade de saisons symbolisant la vie : printemps, été, automne, quand l'hiver n'est que le temps de la mort ou de la dormance. Je ne me contentais pas en mon assoupissement de noter après tant... [Lire la suite]
Posté par planes à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2019

La matrice

Renée Hamon a été emportée par un cancer de la matrice, écrit Emmanuel Berl. Le mot de matrice a été à peu près supplanté par celui d'utérus, et le contexte médical ajoute ici à la façon étrange dont sonne désormais ce mot. On ne parle plus guère de matrice qu'en un sens figuré, parfois en référence au film Matrix des frères Wachowski, plus rarement au titre français du livre de T.E. Lawrence The Mint. Les Anglo-Saxons ont deux mots pour désigner l'organe, uterus et womb ; selon des sources de hasard auxquelles je ne saurais... [Lire la suite]
Posté par planes à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2019

Mi-carême

Le carême est pour moi un temps ordinaire, je ne connais personne qui modifie en cette période son régime alimentaire, sinon ma grand-mère, mais bénignement : elle disposait près d'elle des sucreries qu'elle s'interdisait de toucher pendant quarante jours. Il ne restait pour moi du carême que des expressions un peu obscures, comme une face de carême, le carême-prenant qu'on entend dans une chanson de Reggiani, et la mi-carême. J'apprends que la liturgie catholique ne tient aucun compte de cette fête carnavalesque, dont l'origine... [Lire la suite]
Posté par planes à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2019

Hourra

Ce matin, au sommet du clocher, la huppe était bien là.
Posté par planes à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2019

Les oiseaux eux ils disent pas non

Heureuse conjonction du temps calendaire et du temps qu'il fait : premier jour du printemps, franc soleil et ciel dégagé sans le zèle du vent. À cette lumière, de modernes scories prennent un charme inattendu : le 20 mars est la journée mondiale du bonheur et du bien-être. J'allume la radio, qui joue C'est le printemps de Léo Ferré. Je l'éteins, et j'entends le houp houp houp caractéristique de la huppe. Je sors et ne vois que des pigeons, mais je sais que je n'ai pas rêvé. Les premières années, je pouvais croire à un mirage, car... [Lire la suite]
Posté par planes à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2019

Petits monstres

« Elle me disait : "Les jeunes filles sont de petits animaux très féroces." Anna de Noailles aussi disait : "Ce sont de petits monstres, gros de tout le mal qu'elles feront pendant trente ans." Mais je ne les croyais pas. » Emmanuel Berl, Rachel et autres grâces (« elle », ici, c'est Mary Duclaux).
Posté par planes à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]