28 mai 2013

V

On ne parvient pas au repos sans travail, ni sans combat à la victoire.    
Posté par planes à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2013

Nostra res agitur

Un soir (à La Teste, je crois) après que j'ai gagné (assez brillamment) contre un adversaire pas trop mauvais*, un type est venu me voir dans les vestiaires pour me demander pourquoi je ne passais pas pro. Dans un premier temps, j'ai été tout simplement surpris, je n'avais jamais imaginé le faire. Dans un deuxième temps, j'ai été bêtement flatté. Ensuite, évidemment, j'ai oublié sa proposition puisque je n'avais aucune des qualités physiques et mentales pour la réaliser avec un quelconque succès. Bien sûr, aujourd'hui encore, je... [Lire la suite]
Posté par planes à 10:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mars 2013

Echec

C'est peut-être au spectacle du rugby que je dois mes plus intenses joies télévisuelles, et mes plus fréquentes : car au nombre des victoires de la France s'ajoute celui des défaites du quinze d'Angleterre. Combien de fois l'ai-je vu rater le Grand Chelem lors d'un dernier match qui lui était promis ? Et cette année, le souffle du jeu gallois autant que le souvenir amer de la filouterie d'Owen Farrell rendent ma joie encore plus grande.
Posté par planes à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2013

Vœux

C'est la seule régularité dont j'ai jamais fait preuve ici, respectons la tradition : visiteur égaré, je te souhaite courage et joies pour cette nouvelle année.En 2013, une fois par semaine, je ferai en sorte que l'endroit ressemble un peu moins à une ville fantôme.
Posté par planes à 23:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 décembre 2012

Douze

Le 12/12/12, à 12h12. Nous devrons attendre 88 ans pour voir date comparable, le 01/01/01 à 1h01 : il nous faudra vivre et nous coucher tard, peu de chances que nous y parvenions. Dans 8 jours et 8 heures, nous serons le 20/12/2012 et il sera 20H12. Nos chances de vivre cela sont plus élevées, la fin du monde n'étant prévue que pour le lendemain. La régularité de cette date est moindre, mais elle ne se reproduira pas ; c'est un hapax de notre calendrier. Toutefois nous lui préférons l'autre. Ce vers de Vigny, « aimez ce que jamais on... [Lire la suite]
Posté par planes à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2012

Automne

« Dans les champs, les corbeaux sont plus nombreux. Les abeilles ne sortent presque plus et on ne voit plus de papillons. Les mouches pénètrent dans les maisons et meurent. » Ce n'est ni l'apocalypse, ni la modernité, c'est l'automne, tel qu'il est décrit dans des leçons de choses pour les enfants de l'après-guerre. Aujourd'hui le temps est triste et froid, la nature est en dormance. Il a suffi pourtant d'une belle journée anachronique pour suspendre le déclin et donner l'illusion du printemps. Autour des feuilles rouges volètent des... [Lire la suite]
Posté par planes à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2012

Pure adhésion

« Je veux apprendre de plus en plus à considérer la nécessité dans les choses comme le Beau en soi : — ainsi je serai l'un de ceux qui embellissent les choses. Amor fati : que ceci soit désormais mon amour ! Je ne ferai pas de guerre contre la laideur ; je n'accuserai point, je n'accuserai pas même les accusateurs. Détourner le regard : que ceci soit ma seule négation ! Et à tout prendre : je veux à partir d'un moment quelconque n'être plus autre chose que pure adhésion ! » (Le Gai Savoir)  
Posté par planes à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2012

Suède chews Blues

Suède 2 - France 0. Ce n'était pas, pour nous supporters français, un match agréable à regarder, mais c'est le défaitisme complaisant de Balbir et Larqué qui l'a rendu franchement pénible. L'ampleur de l'hommage médiatique à Thierry Roland m'avait laissé quelque peu songeur, il a suffi d'un match de Denis Balbir pour mesurer à quel point nous le regrettions. Il était un garde-fou au pessimisme croissant de Jean-Michel Larqué ; son caractère enfantin — joueur, collectionneur — lui ménageait une certaine capacité d'émerveillement.... [Lire la suite]
Posté par planes à 22:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mai 2012

Le bleu du ciel

« Cette nuit-là et les deux qui suivirent, partout où alla Julia, sans jamais sortir du petit cercle de ses intimes, elle apporta à tous ceux dont les yeux étaient ouverts à un tel sentiment, un instant de joie comparable à l'émotion profonde qui fait bondir le cœur quand, au bord d'une rivière, le martin-pêcheur s'élance soudain comme un trait de flamme par-dessus les rides de l'eau. »Evelyn Waugh, Retour à Brideshead. Certes, il fait gris ce matin et le 8 mai avait de faux airs de 11 novembre. Mais avant-hier, trois geais en vol... [Lire la suite]
Posté par planes à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2012

Ergotage

Après la dernière journée de championnat, j'ai été pris d'une envie furieuse, quoique fugace, de m'épancher une fois de plus sur la question de l'arbitrage vidéo. Je n'en ferai rien. Pourtant, certains spécialistes du rugby réclament l'extension de l'utilisation de la vidéo à toutes les actions litigieuses, au motif qu'une pénalité injustifiée ou oubliée, même à cinquante mètres de l'en-but, décide autant qu'un essai du sort d'un match : on voit où cela mènerait le football.  C'est un sujet à peine plus frivole qui m'amène, un... [Lire la suite]
Posté par planes à 12:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,